Notre dernier podcast

Voyager dans son espace-temps - 9 mars 2016

Publications publi26

Publié le 1 mars 2014 0

Psychologie physique, mentale ou spirituelle ?

La Science de nos vies, issue des philosophes grecs du VIIème siècle av. J.-C., proposait un regard global sur l’ensemble des phénomènes observables. Depuis, elle s’est laissée progressivement « saucissonner » en de multiples sciences spécialisées, chacune devenant de plus en plus complexe, voire compliquée, s’isolant ainsi des populations. Les raisons de cette dérive du scientifique, élitiste mais autarcique, sont multiples. L’emprise religieuse puis sociale, la révolution industrielle puis financière, ont quasi étouffé toute velléité de comprendre comment nos corps vivent physiquement en intime relation avec notre mental et… nos idéaux. Pis encore : les philosophes sont en voie de disparition, et leurs questions fondamentales, leurs « pourquoi ? », sont de plus en plus délaissées au profit d’une immédiateté… matérielle.

Les peuples et les individus ressentent de plus en plus cette nécessité de prendre leur « destin » en main, mais cette impulsion vitale, sans une conscience suffisante de « ce qu’il leur arrive »… et de « ce qui peut leur arriver », semblerait vouée à l’échec. En effet, les décideurs contemporains sont tous, quelles que soient leurs orientations religieuses et politiques, réfugiés derrière « la vérité scientifique ». Or, les sciences officielles, écartelées et/ou financées par ces mêmes décideurs, ne possèdent plus beaucoup d’autonomie, ni de temps, pour imaginer au-delà de leurs objectifs… assignés !

Echappant à cet étouffoir ambiant, à la fois psychologique, financier et technocratique, NW Science vous propose aujourd’hui un regard global et inédit sur nos processus mentaux, c’est-à-dire sur les  origines de notre avenir. A travers un travail commun et motivant, raisonnable pour tout esprit vraiment curieux, nous allons ainsi découvrir les processus de nos dynamiques intimes, puis comprendre qu’il nous est possible d’orienter chacune d’elles vers l’univers de… notre propre histoire.

C’est ainsi que seul l’individu plus conscient – nous pouvons le devenir à chaque instant -, devient apte à « se jouer du temps » et enfin, relativement à son propre environnement,prendre son destin en main !  


A propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Back to Top ↑
  • Connexion

  • Derniers articles