Notre dernier podcast

Voyager dans son espace-temps - 9 juin 2018

Billets no image

Publié le 11 mai 2017 0

« L’idée » ne suffit pas !

Depuis des années nombre de mes relations ou amis me considèrent « intellectuel »… ce que je ne suis pas ! Pourquoi donc ? Ces derniers jours un ami proche essaie de me provoquer par cette affirmation « un futur désirable aurait été sympathique également ! ». Je lui ai donc rappelé que je ne suis pas « intellectuel » car je conçois ce que j’affirme en « 3D temporelles ». Ou plus précisément, via une dynamique temporelle consciente de type « Futur> Passé> Présent ». Des temporalités que nous savons tous associer en nous-mêmes,… quand nous le décidons. Oui, lorsque j’émets un avis « conscient » (sur un concept, un projet, un choix à effectuer, …), il m’est indispensable d’activer en moi trois temporalités :

  • Un Futur intentionné, me projetant via une mémoire probabiliste (potentiellement une future idée,… si je la retiens !),
  • Un Passé duquel me viennent différentes idées préexistantes, toutes issues de mes souvenirs (cf. mémoires à long terme),
  • Un Présent de nature comportementale, n’utilisant que mes mémoires à court terme.

Autrement dit, lorsque je formalise une « pensée personnelle » il me faut développer un vécu psychique intime, capable de confrontation temporelle instantanée type « juge et partie ». Ma pensée n’étant que de nature mentale et passéiste (ou « intellectuelle »),… ne serait-ce que par son expression verbale imposée (interne ou externe), je dois ainsi investir simultanément mes deux autres vécus temporels. A savoir un Futur projeté (projection de la dite pensée vers « un » Futur qu’elle pourrait induire), associé à un Présent imaginé (par « sa » déclinaison projetée dans un « concret potentiel » – notons que les scientifiques ont nommé cette confrontation temporelle « expérience de pensée »,… telle que le pratiquait A. Einstein). Ou alors un Présent vérifiable par l’expérience en cours, et confronté au Futur qui en découle… sous nos yeux (« expérience empirique », telle que le pratique la Science moderne) !

Nous pouvons donc comprendre que « l’idée ne suffit pas ». A savoir que toute démarche purement intellectuelle, privée de confrontation temporelle type « Futur <> Présent » (par « expérience de pensée » ou « expérience empirique »), est aussi fiable qu’un « loto des idées » !


A propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Back to Top ↑
  • Accès libre Tipeee & NW Science Télécharger Acheter Télécharger
  • Connexion

  • Derniers articles