Notre dernier podcast

Voyager dans son espace-temps - 9 mars 2016

Publications publi25

Publié le 14 décembre 2013 0

Einstein et le « miroir du temps »

L’homme moderne, dont la pensée est tout droit issue de celle de Descartes, se rassure en énonçant des règles simples. Simples et parfois même simplistes. Les épistémologues ont compris depuis peu que les évidences ont été trop régulièrement sources d’erreurs monumentales, induisant elles-mêmes des conditionnements culturels… pour longtemps « intouchables ».

Pourquoi remettre en cause une pensée instaurée ? Pourquoi refuser ces pensées évidentes qui pourtant, chaque jour, nous rassurent ? Enfin, pourquoi nos plus célèbres penseurs auraient-ils échappé aux pièges de leurs propres certitudes, parfois même formalisées en axiomes et postulats, règle(ment)s et lois ? Dans cette nouvelle publication, NW Science montre en quoi personne n’y a échappé, et en particulier que la première évidence des temps modernes est celle du « lieu qui nous entoure » ! Une fois encore, nous reviendrons sur la véritable nature du temps, qui reste un véritable mystère intellectuel, un mystère… jusqu’à ce jour. Car en effet, placés psychologiquement sous le joug des penseurs et oracles officiels, la notion du temps allait de soi. Elle allait tellement de soi qu’aucun chercheur n’a réussi à s’extraire de ses propres conditionnements pour la mettre à nu, qu’aucun penseur n’a vraiment accepté de remettre en cause ses maîtres… à penser !


A propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Back to Top ↑
  • Connexion

  • Derniers articles